Description des ateliers 2023

Bloc d'ateliers A

 

A - 1 - Première partie (30 minutes)

La modification du comportement par l’entremise des systèmes de renforcement. (M-6) 

Comment bien gérer les écarts de conduite par l’entremise des systèmes de renforcement dans les classes ordinaires et dans les classes distinctes. Les animatrices offriront des stratégies gagnantes et des exemples de systèmes de renforcement positif aux participants afin que ces derniers puissent les appliquer et les utiliser de façon appropriée en salle de classe. 

Conférencières : Maude Lavigne, Enseignante et Claudine Joannette, Éducatrice spécialisée

Maude Lavigne, enseignante dans une classe d'adaptation sociale depuis 2019 (qualifications additionnelles : partie 1,2 et spécialiste en enfance en difficulté). 

Claudine Joannette, éducatrice spécialisée depuis 2015, DEC en éducation spécialisée et ASIST. 

Deuxième partie (30 minutes) 

Les histoires sociales : des ressources pour vous appuyer dans la mise en œuvre de l’apprentissage socioémotionnel (préscolaire) 

Le milieu scolaire est un endroit où les élèves apprennent dans différents contextes. Les histoires sociales sont des ressources qui servent à faciliter l’enseignement des comportements attendus ainsi que l’apprentissage socioémotionnel. Cet atelier vous convaincra  que la mise en œuvre des histoires sociales permet aux élèves de vivre des réussites et de favoriser leur autonomie. Rappelons-nous qu’il est important de se concentrer sur la prévention et comme le dit ce bon vieux dicton « Mieux vaut prévenir que guérir » !

Conférencières : Jessie Chénard, Coach Climat MJ1, Myriam Strousser, Coach Climat MJ1 et Caroline C.Poirier, coach Climat MJ1 

Possédant de multiples expériences dans le domaine de l’éducation spécialisée et le domaine social depuis plusieurs années, Jessie occupe maintenant le poste de coach Climat MJ1 au sein du Conseil scolaire district catholique de l’Est ontarien. Par ce rôle, elle est  fière de prôner le système de Soutien au comportement positif aux équipes pédagogiques et de partager son expertise dans la mise en œuvre des stratégies de prévention. 

Myriam travaille auprès de la clientèle jeunesse depuis plus de 20 ans. Promouvoir la santé mentale chez l’enfant a toujours été une de ses priorités. Aujourd’hui, elle occupe le poste de coach Climat MJ1 qui lui permet de poursuivre cette mission et d'intervenir davantage dans la prévention au niveau des écoles élémentaires du Conseil scolaire district catholique de l’Est ontarien.

Caroline travaille avec les enfants d’âge préscolaire depuis plusieurs années. Ayant commencé sa carrière en garderie, elle poursuit présentement son parcours en tant qu’éducatrice spécialisée, tout d’abord dans les écoles primaires et depuis 5 ans comme coach climat MJ1. L’apprentissage soicoémotionnel est l’une de ses stratégies de prédilection pour soutenir le bien-être des élèves au Conseil scolaire district catholique de l’Est ontarien.


A - 2 Sensibilisation au trauma : comment soutenir les élèves en milieu scolaire? (M-12)

Cet atelier vise à sensibiliser le personnel scolaire à la possibilité que certains élèves aient vécu un trauma et à l’influence probable sur leur expérience scolaire. Durant l’atelier, les formatrices présenteront les manifestations possibles d’un trauma et proposeront une approche adaptée à la réalité du trauma permettant d’offrir un soutien personnalisé.

Conférencières : Isabelle Delisle, Gestionnaire en santé mentale, MSS, TSI et Jacqueline Hertner, Travailleuse sociale, MSS,TSI

Isabelle Delisle est diplômée de la maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle travaille depuis 20 ans au sein du CECCE. Elle agit à titre de gestionnaire en santé mentale au sein de l’équipe Santé et bien-être en plus d’être formatrice ASIST. 

Jacqueline Hertner détient une maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle est travailleuse sociale au CECCE depuis 10 ans et agit aussi comme coach auprès des écoles SCP/CSP.


A - 3 La traite sexuelle en milieu scolaire - Comment se sentir mieux préparé pour soutenir les élèves? (7-12)

L’objectif recherché de cet atelier est d'outiller les membres du personnel scolaire quant à la mise en œuvre concrète des pistes d’interventions des protocoles adressant la traite sexuelle. 

Nous aborderons divers enjeux de la traite sexuelle, c’est-à-dire les signes observables en milieu scolaire, les interventions adéquates à privilégier et l’approche à adopter pour aborder le sujet avec les élèves qui pourraient être enracinés dans cette réalité.

Avec l’appui des mises en situations animées par les membres du comité traite de la personne du CECCE, les participants sortiront de cet atelier avec une connaissance plus approfondie de la problématique de la traite sexuelle ainsi qu’avec une compréhension éclairée de l’application du protocole. Ceci dans l’optique d’assurer le maintien d’un climat scolaire positif pour tous les élèves. 

Conférenciers et conférencières : Carole Turbide, Travailleuse sociale, Viviane Uwimana, Travailleuse sociale, Benoît Lallier, Travailleur social, Marie-Andrée Hould, Travailleuse sociale, Véronica Clayton, Travailleuse sociale et Nicole Comtois, Travailleuse sociale

Carole Turbide est diplômée de la maîtrise en service social de l’Université d’Ottawa. Elle travaille depuis six ans comme travailleuse sociale en milieu scolaire. Depuis plus de 4 ans, elle fait partie de l’équipe de travail sociale du CECCE. Carole est la travailleuse sociale lead du comité pour la lutte contre la traite sexuelle au CECCE qui a le mandat d’offrir des formations à la communauté scolaire, dont les membres du personnel, élèves et parents/tuteurs. De plus, Carole revendique activement pour les services francophones pour les régions fluviales afin de créer un meilleur soutien communautaire pour les élèves et les familles francophones. 

Viviane Uwimana est diplômée de la maîtrise à l’université d’Ottawa. Elle cumule 12 années d’expérience  comme travailleuse sociale en milieu scolaire. Viviane a été mandatée dans les dossiers touchant la promotion du climat scolaire positif, engagée pour que les principes de l’équité et de l’éducation inclusive soient intégrés dans l’environnement d’apprentissage. Depuis 6 mois, elle a rejoint le comité pour la lutte contre la traite sexuelle au CECCE.

Benoît Lallier est diplômé de la maîtrise en service social de l’Université du Québec en Outaouais. Il œuvre depuis huit ans dans la sphère de l'intervention psychosociale. Issu des maisons de jeunes et du travail de rue, cela fait maintenant plus de quatre ans que Benoît s'est joint à l’équipe de travail sociale du CECCE. Il est membre du comité pour la lutte contre la traite sexuelle au CECCE qui a le mandat d’offrir des formations à la communauté scolaire, dont les membres du personnel, élèves et parents/tuteurs.

Marie-Andrée Hould est diplômée de la maîtrise en service social de l’Université d’Ottawa. Elle a rejoint le CECCE comme travailleuse sociale, ainsi que le comité  pour la lutte contre la traite sexuelle. Elle œuvre dans le domaine du travail social depuis 10 ans, et ce dans différentes organisations incluant centres communautaires, agences gouvernementales, collectif de recherche et milieu scolaire. Marie-Andrée est également qualifiée comme facilitatrice pour la formation Premiers soins en santé mentale de la Commission pour la santé mentale du Canada.

Véronica Clayton détient une maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle est travailleuse sociale au CECCE depuis 3 ans. Elle travaille surtout auprès des élèves à l’intermédiaire et au secondaire. Véronica est une membre active au sein du comité pour la lutte contre la traite sexuelle du CECCE visant à mettre en œuvre des initiatives pour prévenir la traite sexuelle chez les élèves.  

Nicole Comtois détient une maîtrise en travail social et œuvre depuis plus de 15 ans au sein des écoles du CECCE. Elle est membre du comité pour la lutte contre la traite sexuelle qui vise à sensibiliser et outiller les membres du personnel, les élèves et les parents/tuteurs.


A - 4 « Peux-tu déposer ton téléphone? J’enseigne. » : Cyberdépendance ou question de génération? (7-12)

Chère technologie! Tu es partout, tout le temps. Tu nous accompagnes, nous sers, nous rends la vie « facile ». Tu nous informes, nous amuses, nous diverties. Parfois trop. Pourrait-on vivre sans toi? Et nos jeunes… tu les as vu naître, tu les as bercés, tu les as éduqués. Tu leur fais du bien. Tu leur fais du mal. Réflexion critique, mise à jour des connaissances et pistes d’intervention en matière d’utilisation problématique des technologies chez nos élèves. 

Conférencières : Alexandra Fortin, M.A., criminologue et psychothérapeute autorisée et Miche-Lyne Chagnon, BTS, MSS, travailleuse sociale inscrite

À la direction des Services en dépendances et troubles concomitants – jeunes et familles du centre Le CAP, Alexandra Fortin œuvre depuis longtemps pour la santé mentale des jeunes. Elle se passionne notamment pour le développement de programmes adaptés aux besoins des élèves aux prises avec des défis liés à l’utilisation de substances, aux traumas et aux troubles concomitants. Spécialisée dans le traitement des problématiques complexes et des comportements à haut risque, elle possède une vaste expérience en intervention thérapeutique, particulièrement auprès des clientèles non-volontaires. Elle continue par ailleurs de contribuer à des recherches, présentations, conférences et publications au sujet de la thérapie en contexte de contrainte.

Cumulant plus d’une vingtaine d’années d’expérience en milieu scolaire à titre de travailleuse sociale, Miche-Lyne Chagnon œuvre désormais à titre de superviseure clinique au sein des Services en dépendances et troubles concomitants – jeunes et familles du centre Le CAP. Au fil des années, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement des jeunes les plus vulnérables. Elle croit foncièrement aux bienfaits d’une approche systémique, d’une collaboration et d’un travail multidisciplinaire. Ayant développé une expertise académique et clinique dans le champ de la motivation, elle a plus récemment fait le choix de mettre ses connaissances au service des jeunes aux prises avec des défis liés à la santé mentale ainsi qu’à l’utilisation problématique de substances.


A - 5 TDAH : stratégies pratiques pour la salle de classe (M-6)

Les symptômes du TDAH peuvent causer des perturbations significatives au niveau relationnel et scolaire. Heureusement, il existe un éventail de stratégies et de techniques simples permettant de diminuer les symptômes.

Cet atelier interactif se veut pratico-pratique et vise à démystifier les manifestations possibles des difficultés d’attention, d’hyperactivité et d’impulsivité chez les enfants d’âge scolaire (élémentaire). Les participants découvriront comment accompagner et soutenir un élève présentant ces manifestations et développer des stratégies d’adaptation en lien avec les défis souvent rencontrés en salle de classe.

Conférencières et conférencier : Pascale Brunet-Simard, Travailleuse sociale MSS, TSI, Caroline Lavallée, Travailleuse sociale MSS, TSI, Michel Assaf, éducateur, Service de soutien à l’apprentissage et Nathalie Gagnon, Conseillère ventes et formatrice fdmt

Pascale Brunet-Simard est diplômée de la maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle travaille depuis 12 ans au sein du CECCE comme travailleuse sociale. Elle agit aussi à titre de coach SCP et elle assure présentement la coordination du comité respect, visant à contrer l’intimidation dans les écoles du CECCE.

Caroline Lavallée détient une maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa et en est à sa neuvième année en tant que travailleuse sociale dans des écoles élémentaires du CECCE. Elle assure présentement la coordination du programme École Rassure qui a pour but de faciliter la transition à l’école secondaire d’élèves de la 6e année qui présentent divers besoins ou défis.

Michel Assaf est diplômé de la technique d'intervention en délinquance à Montréal. Il travaille dans le domaine de l'éducation et de la délinquance juvénile depuis 2007 et au CECCE depuis 2011. Il a fait partie de plusieurs comités dans des écoles primaires et secondaires; dont le climat scolaire positif, pour contrer l'intimidation, la santé mentale et l'accompagnement de l'adulte.

Nathalie Gagnon diplômée en sciences de l’éducation de l’Université Laval. Elle travaille comme formatrice et conseillère chez fdmt depuis 2016. Elle a aussi été conseillère scolaire pour une maison d’édition scolaire pendant plus 22 ans.


A - 6 Respect et inclusion : Prévention de l’intimidation (M-12)

La prévention de l'intimidation est la responsabilité de tous. Les membres du personnel scolaire sont souvent appelés à participer aux activités de prévention ou à intervenir face à une situation d'intimidation. Cet atelier permettra aux participants d’identifier le rôle et les responsabilités de la communauté scolaire face à des comportements intimidants. C’est par des mises en situations concrètes que les participants pourront identifier “quoi dire et quoi faire” devant une situation problématique. Ils auront accès aux stratégies d’interventions à privilégier et à des ressources efficaces afin d’appuyer l’intervention auprès des élèves.

Conférencières : Mychelle Periard, Technicienne en éducation spécialisée / Coach climat scolaire positif / Gestion des comportements et Myriam Desmarquis, Intervenante en milieu scolaire

Technicienne en éducation spécialisée depuis plus de quinze ans, Mychelle travaille au CSDCEO depuis 2007 ainsi qu’à la clinique d'apprentissage spécialisée (CAS) depuis 2018 comme coach familiale. Après avoir passé huit années à travailler au secondaire, elle s’est développée une passion pour la gestion des comportements et elle croit fondamentalement que le climat scolaire positif a un impact direct sur le bien-être, la santé mentale et la réussite des élèves. Depuis 2015, elle s'accomplit dans le rôle de coach climat scolaire positif pour les écoles catholiques de l’Est de l’Ontario.

En poste comme intervenante en milieu scolaire au CSDCEO depuis 2009, Myriam Desmarquis appuie les élèves qui vivent des situations difficiles au plan de leur santé mentale. De plus, Mme Desmarquis collabore à la mise en œuvre des programmes préventifs et des formations pour le personnel scolaire.


A - 7 PERMA, la recette du bonheur (M-12)

À la fois théorique et pratique, cet atelier permettra aux participants de comprendre le modèle PERMA de Seligman.  Les participants en ressortiront outillés d'une banque d'activités clé en main et d'une idée claire de comment procéder pour implanter une telle approche dans leur vie, dans leur classe, dans leur école.

Conférencières : Lianne Girard-Lapointe EAO, Enseignante, Lead profil, ALF, RDD littératie et Lyna Labelle, EAO, Enseignante, RDD numératie, lead profil, enseignante désignée, enseignante ressource

Lianne possède plus de 20 ans d'expérience en enseignement en Ontario. Elle a travaillé comme enseignante à tous les niveaux scolaires, mais surtout à l'élémentaire. Elle a aussi pris en charge et fait avancer des dossiers importants pour le succès de l'école comme le testing, l'ALF, lead littératie, lead profil parmi d'autres.

Lyna travaille comme enseignante depuis 19 ans en Ontario. Elle a fait le tour de presque tous les dossiers possibles dans une école : enseignante primaire, enseignante secondaire, enseignante EED, lead profil, lead numératie, enseignante désignée, parmi tant d'autres.

Elle et Lianne appuient de près la direction de l'école dans les priorités scolaires et le climat positif de l'école.


 Bloc d'ateliers B

 

B - 1 TDAH : stratégies pratiques pour la salle de classe (M-6)

Les symptômes du TDAH peuvent causer des perturbations significatives au niveau relationnel et scolaire. Heureusement, il existe un éventail de stratégies et de techniques simples permettant de diminuer les symptômes.

Cet atelier interactif se veut pratico-pratique et vise à démystifier les manifestations possibles des difficultés d’attention, d’hyperactivité et d’impulsivité chez les enfants d’âge scolaire (élémentaire). Les participants découvriront comment accompagner et soutenir un élève présentant ces manifestations et développer des stratégies d’adaptation en lien avec les défis souvent rencontrés en salle de classe.

Conférencières et conférencier : Pascale Brunet-Simard, Travailleuse sociale MSS, TSI, Caroline Lavallée, Travailleuse sociale MSS, TSI, Michel Assaf, éducateur, Service de soutien à l’apprentissage et Nathalie Gagnon, Conseillère ventes et formatrice fdmt

Pascale Brunet-Simard est diplômée de la maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle travaille depuis 12 ans au sein du CECCE comme travailleuse sociale. Elle agit aussi à titre de coach SCP et elle assure présentement la coordination du comité respect, visant à contrer l’intimidation dans les écoles du CECCE.

Caroline Lavallée détient une maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa et en est à sa neuvième année en tant que travailleuse sociale dans des écoles élémentaires du CECCE. Elle assure présentement la coordination du programme École Rassure qui a pour but de faciliter la transition à l’école secondaire d’élèves de la 6e année qui présentent divers besoins ou défis.

Michel Assaf est diplômé de la technique d'intervention en délinquance à Montréal. Il travaille dans le domaine de l'éducation et de la délinquance juvénile depuis 2007 et au CECCE depuis 2011. Il a fait partie de plusieurs comités dans des écoles primaires et secondaires; dont le climat scolaire positif, pour contrer l'intimidation, la santé mentale et l'accompagnement de l'adulte.

Nathalie Gagnon diplômée en sciences de l’éducation de l’Université Laval. Elle travaille comme formatrice et conseillère chez fdmt depuis 2016. Elle a aussi été conseillère scolaire pour une maison d’édition scolaire pendant plus 22 ans.


B - 2 Soutenir les enfants et les jeunes dans votre classe qui sont pris en charge par une Société de l'aide à l'enfance (M-12)

Cet atelier interactif de 75 minutes commencera par un bref aperçu de ce que signifie être un enfant ou un jeune pris en charge par la Société de l'aide à l'enfance aujourd'hui. Nous discuterons ensuite de ce à quoi cela peut ressembler dans votre classe et de la manière dont nous pouvons, en tant qu'enseignants, soutenir au mieux leurs besoins scolaires et socio-émotionnels. L'accent sera mis sur la façon de connecter, d'engager, d'enseigner et d'inspirer ces enfants et ces jeunes qui méritent d'être entourés afin qu'ils puissent réussir à l'école. 

Conférencières : Jill Bennett, Agent de liaison en éducation et Linda Yan, Enseignante-mentor de POD 

Jill Bennett est une consultante en éducation qui travaille actuellement avec la Société de l’aide à l'enfance d'Ottawa (SAEO) en tant qu'agente de liaison en éducation. Avant de travailler avec SAEO, Jill était coordonnatrice de programme de la Coalition sur la toxicomanie pour le Réseau d'éducation d'Ottawa. En tant qu'agente d'éducation au bureau régional d'Ottawa du ministère de l'Éducation, son travail dans la région de l'Est de l'Ontario consistait à soutenir neuf conseils scolaires anglais en tant que responsable provinciale de la santé mentale, de la sécurité, de la bienveillance et du bien-être des élèves, et de l'éducation spéciale.  Elle a également travaillé à l'appui de programmes spécialisés pour les jeunes à risque et a été inspectrice d'écoles privées. Avant de se joindre au ministère de l'Éducation, au cours de sa carrière d'enseignante de 31 ans, Jill a travaillé pour le conseil scolaire Upper Canada et le conseil scolaire d’Ottawa Carleton, où elle a occupé des postes d'enseignante, de conseillère pédagogique, de directrice adjointe, de directrice et de surintendante des écoles et de l'éducation spécialisée. Jill a également travaillé à l'échelle internationale puisqu'elle a été invitée en Turquie pour consulter des représentants du ministère et de l'université sur l'élaboration de politiques et de procédures en matière d'éducation spécialisée à Istanbul. Elle continue de contribuer à la communauté en tant que représentante provinciale à la Commission des services de police de Carleton Place et conseillère en éducation au sein du comité de Planet Youth Lanark.

Linda Yan est une consultante en éducation qui travaille actuellement avec l'équipe POD de la Société de l'aide à l'enfance d'Ottawa en tant qu'éducatrice. Le travail de Linda dans le domaine de l'éducation s'étend sur 40 ans. Avant de travailler avec la SAEO, Linda a travaillé pendant 5 ans comme agente d'éducation au ministère de l'Éducation - Direction des politiques et des programmes d'éducation spéciale. Ses responsabilités comprenaient l'élaboration, la coordination et la communication d'une gamme de politiques, de programmes, de normes et de stratégies provinciales liées au portefeuille de l'éducation spéciale.  L'élément essentiel de son travail comme agente d'éducation était de soutenir les conseils scolaires, les directeurs d'école, les directeurs adjoints et les enseignants de l'Ontario dans les domaines de la consultation des intervenants et de la mise en œuvre des stratégies. Avant de se joindre au ministère, Linda a occupé de nombreux postes au sein du conseil scolaire d'Ottawa-Carleton, notamment ceux d'enseignante, d'éducatrice spécialisée, d'enseignante-mentor, de directrice adjointe et de directrice d'école, et de directrice de l'éducation spécialisée, où elle supervisait les programmes visant à répondre aux besoins des apprenants de la maternelle à la 12e année.  


B - 3 Le Programme DEL: Un conseil des élèves version 2.0 dans votre école! (M-12)

Le Programme DEL (Développement-Enrichissement-Leadership), c'est un conseil des élèves version 2.0 pour votre école! Ce programme a comme mandat de bâtir une équipe d'élèves-leaders dans votre école élémentaire, intermédiaire ou secondaire afin de mettre en valeur une vitalité scolaire énergisante tout en contribuant à un climat scolaire positif. D'autant plus, les membres de cette équipe ont la chance de vivre des ateliers sur le leadership et de vivre des expériences enrichissantes et de développement personnel. Venez voir comment former cette équipe d'élèves-leaders, découvrir des idées d'activités amusantes et rassembleuses et de faire rayonner une énergie électrisante dans votre école. Vous aurez également la chance de rencontrer les élèves qui font partie de l'Équipe DEL de l'école L'Escale de Rockland.

Conférencier et conférencière : Sylvain Madore, Enseignant et Véronick Dagenais, Enseignante

Sylvain Madore est un enseignant avec plus de 15 ans d'expérience au CSDCEO. Engagé et motivé, il enseigne le français au niveau intermédiaire et oeuvre également comme conseiller orienteur. Il chapeaute plusieurs dossiers qui touchent le fonctionnement et la vitalité scolaire de son école, dont le Programme DEL qu'il a créé, un conseil des élèves version 2.0, repensé et modernisé. 

Véronick Dagenais est une jeune enseignante au CSDCEO très impliquée dans son école, tant au niveau culturel que sportif. Elle chapeaute également le Programme DEL depuis maintenant deux ans et bien d'autres comités.


B - 4 Substances, santé mentale et jeunes à risque : Dépister, approcher, aider.  (7-12)

Les substances ont changé, les modes de consommation ont évolué, les tabous sont restés. La santé mentale des jeunes est fragile. En plein cœur de pandémie, 1 élève du secondaire sur 7 présentait des signes de consommation problématique. Les voyons-nous? Comment savoir? Cet atelier propose une réflexion commune sur un problème de société qui ne cesse d’évoluer, de se réinventer. Mise à jour des connaissances, outils de dépistage et premières interventions. Le tout, spécifiquement adapté à la réalité scolaire. 

Conférencières : Alexandra Fortin, M.A., criminologue et psychothérapeute autorisée et Miche-Lyne Chagnon, BTS, MSS, travailleuse sociale inscrite

À la direction des Services en dépendances et troubles concomitants – jeunes et familles du centre Le CAP, Alexandra Fortin œuvre depuis longtemps pour la santé mentale des jeunes. Elle se passionne notamment pour le développement de programmes adaptés aux besoins des élèves aux prises avec des défis liés à l’utilisation de substances, aux traumas et aux troubles concomitants. Spécialisée dans le traitement des problématiques complexes et des comportements à haut risque, elle possède une vaste expérience en intervention thérapeutique, particulièrement auprès des clientèles non-volontaires. Elle continue par ailleurs de contribuer à des recherches, présentations, conférences et publications au sujet de la thérapie en contexte de contrainte.

Cumulant plus d’une vingtaine d’années d’expérience en milieu scolaire à titre de travailleuse sociale, Miche-Lyne Chagnon œuvre désormais à titre de superviseure clinique au sein des Services en dépendances et troubles concomitants – jeunes et familles du centre Le CAP. Au fil des années, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement des jeunes les plus vulnérables. Elle croit foncièrement aux bienfaits d’une approche systémique, d’une collaboration et d’un travail multidisciplinaire. Ayant développé une expertise académique et clinique dans le champ de la motivation, elle a plus récemment fait le choix de mettre ses connaissances au service des jeunes aux prises avec des défis liés à la santé mentale ainsi qu’à l’utilisation problématique de substances.


B - 5 Je suis essentiel. Ma santé psychologique aussi! (Membres du personnel)

Sur un ton humoristique, cet atelier interactif propose d’explorer les rôles du cerveau afin de mieux connaître ce qui nous anime et propose des moyens réalistes de protéger notre santé psychologique.

Conférencier : Claude Turpin, Conseiller en prévention du harcèlement et de la violence

Claude Turpin a occupé différentes fonctions en ressources humaines dont : Conseiller en gestion de carrière et Conseiller en gestion du rendement. Il est détenteur d’une Maîtrise en sociologie, d’une Maîtrise en administration publique, et est certifié Coach professionnel en Programmation neurolinguistique (PNL). Il s’intéresse à différentes approches favorisant la santé psychologique, dont la Communication Non violente, les neurosciences et la PNL.


B - 6 LIT SM : La santé mentale des élèves en action (9-12)

« LIT SM : La santé mentale des élèves en action est une série de quatre leçons qui appuient l’acquisition chez les élèves des connaissances de base en matière de santé mentale et le développement des compétences favorisant la recherche d’aide.» (Santé mentale en milieu scolaire Ontario). Nous offrirons un aperçu des leçons, nous discuterons d'une mise en œuvre dans divers cours au secondaire, incluant une certification MHS-Santé ainsi que des pratiques gagnantes.

Conférencières : Annick Morin, Leader en santé mentale, Sara Gaudette, Travailleuse sociale et conseillère en assiduité et Marie-Lou Dunne, Conseillère jeunesse

Annick Morin est leader en santé mentale au Conseil scolaire catholique Franco-Nord depuis 2013. Avec plus de vingt années d'expérience dans le domaine de la santé mentale comme psychothérapeute et psychométricienne, Annick a travaillé avec les enfants, les adultes, les couples, les familles ainsi que des individus avec des blessures crâniennes, dans les secteurs public et privé.

Sara Gaudette est une diplômée de l’Université Laurentienne avec un Baccalauréat spécialisé en service social.  Depuis 2018, elle travaille comme travailleuse sociale et conseillère en assiduité au sein d’écoles élémentaires et secondaires du Conseil scolaire catholique Franco-Nord. Elle possède plusieurs expertises dans le domaine de l’intervention auprès des jeunes et des enfants, de l’intervention en situation de crise et des problématiques liées à la santé mentale. Sara a le bien-être des élèves à cœur et fait équipe avec le personnel scolaire et les familles afin de les appuyer. 

Marie-Lou Dunne est conseillère jeunesse au Conseil scolaire catholique Franco-Nord depuis 2014 et elle œuvre dans le domaine de la santé mentale depuis 23 ans. Marie-Lou offre des programmes de prévention et d’apprentissage socioémotionnel en salle de classe et en groupes ciblés. Elle est aussi Coach au Soutien au comportement positif (SCP) et formatrice pour le Soutien en gestion de comportement (SGC). Marie-Lou donne toujours son 100% à tous les élèves et à ses collègues de travail. Son sourire rayonne dans les corridors des écoles et elle est un beau modèle de bien-être! 


B - 7 L’opposition chez l’enfant: Quand « je ne veux pas » camoufle un « je ne peux pas » (M-6)

L’opposition est un comportement dit « normal » et sain dans le développement de l’enfant. Sa fonction première est de permettre l'affirmation de son autonomie et de son individualité. Dans une certaine mesure, nous désirons donc que les enfants vivent des moments d'opposition. Qu'en est-il toutefois quand l'opposition devient chronique, généralisée et qu'elle nuit au fonctionnement quotidien?

L'opposition sera discutée sous un angle développemental et adaptatif, et une attention particulière sera portée sur les potentiels défis sous-jacents. Nous tenterons de comprendre ensemble comment un "je ne veux pas" peut cacher un "je ne peux pas". Cet atelier sera ainsi un exercice de curiosité sur les différents besoins cognitifs, académiques et socio-émotionnels des enfants présentant des comportements d'opposition. Nous explorerons également comment l'adulte peut devenir un allié au quotidien, un accompagnateur et un coach pour surmonter l'opposition quand elle prend trop de place.

Conférencière : Tania Renaud Fournier, Psychologue clinicienne (D.Psy., C.Psych)

Dre Renaud Fournier est directrice des services de santé mentale pour jeunes et familles au Centre d’appui et de prévention (Le CAP), ce qui inclut les programmes de traitement de jour pour les enfants et les adolescents qui peinent à fonctionner en contexte scolaire régulier compte tenu des difficultés externalisées qu’ils présentent (hyperactivité, agressivité, opposition) et des enjeux de santé mentale avec lesquels ils vivent. Cliniquement, elle s’intéresse aux liens d’attachement et à la relation adulte-enfant comme outils d’intervention pour appuyer les jeunes présentant des défis socio-émotionnels et comportementaux modérés à sévères.


Bloc d'ateliers C

 

C - 1 Surfer la vague émotionnelle ! (M-12)

Avez-vous parfois l’impression que les élèves avec lesquels vous travaillez sont comme des boules d’émotions imprévisibles? Vous sentez-vous parfois impuissants et à court d’idées pour les aider à apprivoiser ce tourbillon émotionnel?  L’atelier « À la découverte des émotions » permettra de mieux comprendre le développement émotionnel de l’enfant et de l’adolescent pour l’accompagner dans cet apprentissage. Cet atelier explorera des pistes pour accompagner les élèves,  pour mieux comprendre leurs émotions et pour identifier des stratégies qui répondront à leurs besoins.

Conférencières : Sophie Caron, Travailleuse sociale et coach SCP/CSP et Vicki Coughlan, Travailleuse sociale, coach SCP/CSP

Sophie Caron détient une maîtrise en service social de l'Université d'Ottawa. Elle est travailleuse sociale au CECCE depuis 13 ans. Elle occupe le rôle de formatrice ASIST et agit aussi comme coach auprès des écoles SCP / CSP. Elle est la lead du comité sur la santé mentale, qui consiste à développer et à appuyer la mise en œuvre d'initiatives liées à la santé mentale au CECCE.

Vicki Coughlan est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en service social de l’Université d’Ottawa. Elle est travailleuse sociale au CECCE depuis près de 8 ans. Elle agit à titre de coach pour le Soutien au comportement positif (SCP) depuis 2019. Au fil des années, elle a travaillé au sein de plusieurs comités, dont le comité du respect et le comité du mieux-être. Elle est maintenant membre du comité sur la santé mentale, qui consiste à développer et à appuyer la mise en œuvre d'initiatives liées à la santé mentale au CECCE.


C - 2 Information à venir


C - 3 PERMA - La psychologie positive pour le climat scolaire positif de VOTRE école

Vous voulez un milieu scolaire où le personnel et les élèves sont en confiance, engagés et heureux? Cet atelier, à la fois théorique et pratique, permettra aux participants de comprendre le modèle PERMA de Seligman.  Les participants en ressortiront outillés d'une banque d'activités clé en main et d'une idée claire de comment procéder pour implanter une telle approche dans leur école et dans leur classe.

Conférencière et conférencier : Chantal Blanchet, Directrice M-12 et Pierre Ouellet, Directeur adjoint - services de soutien à l'apprentissage

Chantal Blanchet œuvre au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est en tant que directrice de l'Académie catholique Ange-Gabriel, une école M-12 depuis deux ans. Elle a travaillé comme directrice adjointe dans deux grosses écoles 7-12 pour les 12 années précédentes et, partout où elle se retrouve, fait du climat scolaire positif sa mission personnelle. Chantal compte plus de 22 années d'expériences en éducation en Ontario où elle a été enseignante, responsable de dossier en numératie, formatrice EPM au conseil, enseignante ressource, direction adjointe et direction.

Pierre Ouellet œuvre au sein du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est en tant que directeur adjoint des services pédagogiques. Il travaille de près avec les équipes de conseillers pédagogiques qui accompagnent les écoles dans une démarche collaborative visant l’intégration des pratiques pédagogiques à fort impact. Pierre compte plus de 22 années d’expérience en éducation. Il a œuvré dans deux provinces (Île-du-Prince-Édouard, Ontario) et dans un territoire (Territoires du Nord-Ouest) où il a occupé une variété de fonctions, notamment celles de direction adjointe, conseiller pédagogique, conseiller en projets spéciaux et enseignant.


C - 4 Pratiques gagnantes SCP / CSP pour les écoles élémentaires

Détails à venir


 

C - 5 « Rien pour nous sans nous! »: Panel d’élèves du CECCE, CEPEO, CSDCEO et CCJL

Panel regroupant des élèves du CECCE, du CEPEO, du CSDCEO et du CCJL qui présenteront leur perspective sur le climat scolaire positif et le bien-être à l'école. Ils aborderont des questions touchant à l’engagement des élèves et à la création de milieux scolaires qui favorisent le bien-être, l'équité et la santé mentale. Les participant(e)s auront l’occasion de poser des questions et d’échanger avec les élèves sur les thèmes abordés.


C - 6 Interventions en salle de classe - Construction identitaire, santé mentale et équité (M-12)

Afin de permettre des sessions de formations aux enseignant.e.s titulaires, des activités pédagogiques CISMÉ (construction identitaire, santé mentale et équité) sont offertes aux élèves. Chaque activité découle d'une feuille de route qui inclut des objectifs d'apprentissages, un choix d'activités par niveau, des ressources, pistes de réflexions et un billet de sortie. Ces feuilles de route ont été développées par le regroupement d'enseignant.e.s CISMÉ avec l'appui du leader en équité, diversité et inclusion, leader en santé mentale et du leader de la PALC/éducation religieuse/éducation autochtone. 

Conférencières : Annick Morin, Leader en santé mentale et Lisa Lavigne, Enseignante ressource

Annick Morin est leader en santé mentale au Conseil scolaire catholique Franco-Nord depuis 2013. Avec plus de vingt années d'expérience dans le domaine de la santé mentale comme psychothérapeute et psychométricienne, Annick a travaillé avec les enfants, les adultes, les couples, les familles ainsi que des individus avec des blessures crâniennes, dans les secteurs public et privé.

Lisa Lavigne est enseignante ressource, enseignante CISMÉ (construction identitaire, santé mentale et équité) et enseignante de temps de gestion à l’École élémentaire Sainte-Anne à Mattawa du Conseil scolaire catholique Franco-Nord. Elle a 16 ans d’expérience comme enseignante titulaire, 2 ans comme leader pédagogique et 2 ans comme enseignante ressource. Lisa a souvent l’occasion d’intervenir auprès des élèves qui ont des besoins variés. Elle collabore régulièrement avec ses collègues et les parents pour assurer que l’enfant se sent bien accueilli à l’école. 


C - 7 Diversité et Identité du genre (M-12)

Au CSDCEO, nous sommes fiers de promouvoir l'équité et l'inclusion et de favoriser un climat scolaire sécuritaire. Cet atelier a pour but d'aborder l’équité et l’inclusion en matière de diversité sexuelle ainsi que certaines interventions à préconiser afin de créer un milieu sécuritaire et inclusif. Le but est de livrer des façons concrètes d'aborder des situations complexes qui se présentent à vous et de vous permettent d'échanger avec des professionnels en santé mentale qui pourront vous outiller.

Conférencière : Myriam Desmarquis, Intervenante en milieu scolaire

En poste comme intervenante en milieu scolaire au CSDCEO depuis 2009, Myriam Desmarquis appuie les élèves qui vivent des situations difficiles au plan de leur santé mentale. De plus, Mme Desmarquis collabore à la mise en œuvre des programmes préventifs et des formations pour le personnel scolaire.


Bloc d'ateliers D

 

D - 1 Le MHI pour un climat de classe enrichi ! (M-12)

Souhaitez-vous promouvoir un environnement de classe positif tout en soutenant la santé mentale des élèves ? Venez discuter avec nous de l’importance des conditions inclusives, accueillantes et progressives afin de maintenir un climat scolaire positif au quotidien. À l'aide du modèle harmonisé et intégré, nous partagerons des pratiques explicites et nous présenterons des stratégies gagnantes au niveau de la promotion de la bienveillance pour tous les cycles. 

Conférencier et conférencière : Serge Després, Conseiller pédagogique et Alexandra Dicaire, Conseillère pédagogique

Serge Després, EAO, travaille au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario depuis 2002. Il a enseigné plusieurs cours aux paliers intermédiaire et secondaire. D’une part, il a œuvré comme coordonnateur au Baccalauréat International pendant plus d’une décennie. Pendant ce temps, il a appuyé la communauté scolaire dans la mise en œuvre de tous les enjeux du programme à son école. Il a également animé divers ateliers pour l’IB au sein de différents conseils scolaires au Canada et outremer. D’autre part, il a plus récemment été enseignant-ressource au secondaire. Il travaille actuellement comme conseiller pédagogique au volet bien-être et sécurité des élèves. Parmi ses dossiers, il assure, entre autres, la répartition des ressources et fournit de l’accompagnement aux écoles au niveau de la gestion de classe, du climat scolaire positif et de l’apprentissage socioémotionnel.

Alexandra Dicaire, EAO, travaille au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario en tant que conseillère pédagogique au volet bien-être et sécurité des élèves. Parmi ses dossiers, elle s'occupe d’aider les parties prenantes à contrer l’intimidation, ainsi qu’à maintenir un climat scolaire positif dans les écoles. Durant ses huit années d’enseignement, elle a œuvré aux cycles primaire et moyen, elle a été enseignante-lead en littératie et en numératie, et elle a été enseignante-ressource pendant trois ans. Les besoins particuliers des élèves lui ont permis de comprendre que les relations positives dans des milieux scolaires, chaleureux, sécuritaires, accueillants et inclusifs, sont des facteurs essentiels au développement du bien-être des élèves.


D - 2 Commencez… avec l’ASÉ ! (M-12)

L’apprentissage socioémotionnel (ASÉ) contribue notamment à favoriser la santé mentale, les relations saines et la réussite scolaire, ainsi qu’à réduire la violence et de l’intimidation à l’école.

L’atelier est conçu pour aider le personnel enseignant à modéliser et à enseigner les six compétences de l’ASÉ. Celles-ci visent à développer les habiletés interpersonnelles et intrapersonnelles dont les élèves ont besoin pour être épanouis ainsi qu’à créer et à maintenir une salle de classe dont la santé mentale est la priorité. 

Des conseils et des pratiques au quotidien vous seront partagés pour une mise en œuvre efficace afin de commencer dès demain avec des ressources clé en main.

Conférencières : Mariève Lalonde, Conseillère pédagogique et Mélanie Charest, Conseillère pédagogique

Mariève Lalonde, EAO, est conseillère pédagogique au volet bien-être et sécurité des élèves au CEPEO, conseillère en assiduité du conseil et chargée de divers dossiers systémiques. Elle a enseigné dans plusieurs écoles à tous les niveaux, mais surtout en biologie au niveau secondaire, ainsi qu’à La Cité. Impliquée dans les comités de bien-être des élèves dans ses écoles et de la mise en œuvre du TPCL. Son expérience en tant qu’enseignante responsable de la réussite des élèves pendant les trois dernières années, lui a permis de développer des stratégies visant l’importance du lien socioaffectif avec tous les élèves afin de les accompagner dans leur cheminement scolaire et personnel. 

Mélanie Charest, EAO, travaille au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario en tant que conseillère pédagogique au volet bien-être et sécurité des élèves. Parmi ses dossiers, elle s’occupe, entre autres, du climat scolaire positif et de la santé mentale, qui demeure une priorité pour elle. Au cours des 28 dernières années en éducation, elle a travaillé en tant que conseillère en adaptation scolaire, directrice d’école intérimaire et directrice des services aux élèves. Elle a mis sur pied, avec la collaboration de la communauté, un projet de dépistage des besoins au niveau de la petite enfance au Conseil scolaire Centre-Est de l’Alberta afin d’appuyer ces élèves à leur toute première rentrée scolaire. La santé mentale lui tient tellement à cœur qu’elle a complété sa maîtrise en counselling en 2016 et a également fait beaucoup de bénévolat auprès des populations plus vulnérables. 


D - 3 Une relation positive avec les élèves, c’est gagnant!  (M-12)

Si vous avez à cœur le bien-être des élèves, cet atelier est pour vous! Un climat positif et des liens significatifs ont un fort impact sur le bien-être des élèves à l’école et, par conséquent, sur leur apprentissage. Il peut cependant être parfois difficile de mettre en œuvre nos bonnes intentions et avec le rythme rapide en éducation, le temps peut également constituer un défi. Par ailleurs, en raison des profils uniques de chaque élève, il n’est pas toujours évident de connecter individuellement avec chacun d’eux. Toutefois, l’efficacité de la création de liens positifs avec les élèves a largement été démontrée. Lors de cet atelier, plusieurs stratégies concrètes et rapides vous seront proposées afin de vous faciliter la vie et de vous aider à bâtir cette relation de confiance avec les élèves. En misant sur cette priorité fort importante, vous avez tout à gagner! 

Conférencières : Vicki Coughlan, Travailleuse sociale et coach SCP, M.S.S., T.S.I. et Sophie Lalonde-Rainville, Technicienne en éducation spécialisée, Coach Climat 

Vicki Coughlan est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en service social de l’Université d’Ottawa. Elle est travailleuse sociale au CECCE depuis près de 8 ans. Elle agit à titre de coach pour le Soutien au comportement positif (SCP) depuis 2019. Au fil des années, elle a travaillé au sein de plusieurs comités, dont le comité du respect et le comité du mieux-être. Elle est maintenant membre du comité sur la santé mentale, qui consiste à développer et à appuyer la mise en œuvre d'initiatives liées à la santé mentale au CECCE.

Sophie Lalonde-Rainville est technicienne en éducation spécialisée depuis 22 ans au Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien. De ce fait, elle a eu la chance de travailler dans les différents cycles scolaires, élémentaires, intermédiaires et secondaires. Depuis janvier 2015, elle occupe le poste de coach en climat scolaire positif et bien-être en appliquant les éléments essentiels du système de Soutien au comportement positif. Elle collabore également avec l’équipe de coachs des 4 Conseils francophones de l’Est ontarien.  


D - 4 Éducation autochtone et bien-être au CECCE (M-12)

Dans cet atelier, nous parlerons de l'importance des relations, de la mise en place de services culturels adaptés, d'établissement d'espaces culturels sécuritaires et de stratégies de décolonisation dans les milieux scolaires afin de favoriser le bien-être culturel des élèves des Premières Nations, Métis et / Inuit.

Conférencières : Carine Cousineau, Conseillère en éducation autochtone et Jennifer Dionne-Warren, Service de soutien à l'apprentissage, volet de Construction identitaire

Carine Cousineau œuvre au CECCE depuis 2010, d'abord en tant qu'éducatrice, puis en tant que conseillère en éducation autochtone au sein de l'équipe de Construction identitaire du Service de soutien à l'apprentissage depuis 2021.  Son grand amour des jeunes et l'importance capitale qu'elle accorde à la fierté identitaire autochtone la guident dans ses relations riches et respectueuses dans le milieu de l'éducation.

Jennifer Dionne-Warren travaille en tant qu'enseignante de musique, de danse et de français au CECCE depuis 2007.  Au printemps 2022, elle a rejoint l'équipe de Construction identitaire au Service de soutien à l'apprentissage et a le grand honneur de marcher avec les élèves, avec leur famille ainsi qu'avec les membres du personnel pour favoriser le bien-être et la fierté autochtones dans les écoles.


D - 5 Pratiques gagnantes pour une AGH/AGS (7-12)

Cet atelier est un partage de pratiques gagnantes en lien avec les AGS scolaires. De plus, l'atelier discutera des éléments à mettre en place pour assurer que les élèves 2SLGBTQ+ à aient une place à l'école secondaire.

Conférencier : Sébastien Pharand, direction

Sébastien Pharand est la direction de l'école secondaire catholique Béatrice-Desloges. Lorsqu'il était enseignant à cette même école, il a fondé l'AGS scolaire afin d'assurer un espace sécuritaire pour les élèves 2SLGBTQ+. Il détient une maîtrise en éducation, durant laquelle il s'est concentré sur la place des minorités non-visibles dans les écoles secondaires ontariennes. 


D - 6 - Première partie (30 minutes)

De la gestion à l’autonomisation : stratégies et astuces pour nos élèves qui apprennent à vivre avec un TDA/H. (M-12) 

Nous voulons, au cours de l’atelier, présenter spécifiquement des stratégies et des outils que nous utilisons et qui se sont avérés utiles pour appuyer les apprenants ayant un TDAH, ceci de façon alternative et/ou complémentaire à la médication. Qu’il s’agisse d’astuces organisationnelles, physiques ou cognitives; nous les aborderons. 

Conférencier et conférencière : Hagan Riglin, travailleur social et Véronique Cloutier, travailleuse sociale

Hagan détient un baccalauréat et une maîtrise en service social de l’université d’Ottawa. Il travaille au Conseil des écoles publiques de l’est de l’Ontario depuis maintenant 9 ans. Il est formateur ASIST (Applied Suicide Intervention Skills Training) et travaille depuis plus de 20 ans à démystifier les besoins en santé mentale des jeunes.

Véronique détient un baccalauréat en travail social de l’Université du Québec ainsi qu’une maîtrise en service social de l’université d’Ottawa. Elle est travailleuse sociale au Conseil des Écoles publiques de l’Est de l’Ontario depuis maintenant 16 ans. Elle est formatrice ASIST( Applied Suicide Intervention Skills Training) et chargée de cours en Technique de travail social.


Deuxième partie (30 minutes)

Habili ; Programme d'entraînement aux habiletés sociales pour les élèves TSA (M-12) 

Cette présentation expliquera aux participants les modalités prises pour instaurer des programmes d'habiletés sociales en virtuel après les heures scolaires. Le programme est offert aux élèves ayant un diagnostic du trouble du spectre de l'autisme fréquentant les niveaux scolaires de la maternelle à la 12e année. Les participants auront l'opportunité d'explorer les différentes programmations.

Conférencière : Cristine Marleau, Éducatrice ressource EED

Christine Marleau est diplômée du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue en technique d’éducation spécialisée depuis 2004. Elle travaille depuis 3 ans au sein du CECCE comme éducatrice ressource EED au SSA.


D - 7 La sécurité dans l'école et le climat scolaire : y a-t-il un lien ? (Directions)

Cet atelier est une prise de conscience de comment le climat scolaire dans l'école a une influence sur le risque de violence.  Vous verrez un survol rapide sur les éléments essentiels de l'évaluation du risque de la menace et du risque de violence.  Par la suite, vous ferez des liens entre ces éléments et le climat scolaire dans votre école.  Des messages clés à présenter au personnel seront partagés.

Conférencier : Jean Cloutier, Direction d’école

Enseignant de profession et direction d'école depuis 2006 au CECCE, Jean Cloutier a œuvré comme direction de service en l'enfance en difficulté et pour la santé, le bien-être et la sécurité des élèves pendant plus de 15 ans.


Bloc d'ateliers E

 

E - 1 Équité, inclusion et antiracisme – un nouveau paradigme (Directions)

Présenté par le cabinet d’avocats Emond Harnden s.r.l. (Me Paul Marshall, Me Nadine Rizk et Me Patrick Twagirayezu de Emond Harnden s.r.l.) et s’adressant à tous les intervenants scolaires, la présentation vise à outiller les participant(e)s à combattre le racisme dans leurs écoles et promouvoir l’équité, l’inclusion et la diversité. 

Conférenciers et conférencière : Me R. Paul Marshall, Avocat, Me Nadine Rizk, Avocate et Me Patrick Twagirayezu, Avocat

Paul entretient une vaste pratique bilingue axée sur le droit du travail et de l’emploi, le droit de l’éducation, le droit administratif et la défense des droits en général au nom des conseils scolaires. Il jouit d’une vaste expérience du litige, représentant des clients en arbitrage et devant les tribunaux judiciaires et administratifs. Paul a obtenu son diplôme de l’Université d’Ottawa en 1993. Il détient une maîtrise en éducation de l’Université d’Ottawa et un baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton. Avant de terminer ses études en droit, Paul était enseignant agréé et est toujours membre de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Nadine s’est jointe à l’équipe de Emond Harnden en 2021 après avoir pratiqué exclusivement dans le domaine du litige civil dans un cabinet boutique de litige situé à Ottawa et à Toronto. Après avoir terminé ses études en droit, Nadine était candidate du Programme de Pratique du droit. Nadine a ensuite complété son stage avec le ministère du Procureur général, Division du droit civil. Parfaitement bilingue, Nadine exerce dans tous les domaines du droit du travail et de l’emploi, avec un intérêt particulier pour le droit de l’éducation. Née et élevée à Ottawa, Nadine est engagée dans la communauté juridique locale.

Patrick exerce dans tous les domaines du droit du travail et de l’emploi, avec un intérêt particulier pour le droit de l’éducation. Patrick a obtenu avec grande distinction (magna cum laude) son diplôme de common law en français de l’Université d’Ottawa en 2019. Avant l’école de droit, Patrick a eu une vaste gamme d’expériences dans le domaine de l’éducation, dont notamment au sein du ministère de l’Éducation de l’Ontario, ainsi qu’auprès du comité consultatif de l’Office de la qualité et de la responsabilité en Éducation (OQRE). Il a aussi occupé le poste d’élève conseiller au Conseil des écoles catholiques du centre-Est, et de Président du regroupement d’élèves conseillers francophones de l’Ontario.


E - 2 Favoriser la persévérance scolaire: oui vraiment? Mais comment? (M-12)

Vous avez l’impression qu’il est difficile de motiver les élèves, de les aider à persévérer face à leurs défis? Parlons alors d’autorégulation, de fonctions exécutives et de pistes afin de favoriser la persévérance scolaire auprès des élèves lors de leur parcours scolaire.

Conférencière et conférencier : Catherine Oligny, Consultante en psychologie et Dominique Roumieh, Consultant en psychologie

Catherine Oligny, consultante en psychologie au CSDCEO, a une expérience de près d'une décennie en intervention sociale. Elle a agi à titre de travailleuse sociale, éducatrice et déléguée jeunesse à la Direction de la protection de la jeunesse. Elle a toujours œuvré auprès de familles, d'enfants et d'adolescents à besoins particuliers.

M. Roumieh détient une Maîtrise en psychologie clinique, une formation et une dizaine d'années d'expérience en psychothérapie selon différentes approches (analytique, psychosomatique intégrative, thérapie de reconsolidation, thérapie comportementale et cognitive).


E - 3 Pratiques gagnantes SCP / CSP pour les écoles intermédiaires et secondaires

Informations à venir

 

E - 4 Information à venir



E - 5 Intervenir de manière à favoriser une santé mentale positive : l’apport des approches du trauma complexe et des événements de vie négatifs stressants (M-12)

Promouvoir une bonne santé mentale, un bien-être positif et protéger les élèves des événements de vie négatifs stressants susceptibles d'avoir une incidence sur leur potentiel de s'épanouir et de réussir à l'école est essentiel. Afin d’y arriver, il est important d’augmenter les connaissances et la mise en pratique de stratégies, en classe et à l'échelle de l'école, qui tiennent compte des événements de stress et les traumatismes vécus par les élèves afin de mettre l’accent sur leur bien-être. Toutefois, un changement de perspective est nécessaire : plutôt que d’utiliser des stratégies coercitives et punitives, il devient nécessaire de comprendre le sens du comportement problématique afin d’améliorer la façon dont nous interprétons, ressentons et répondons à la situation. Cela peut aider à contextualiser le comportement, à favoriser la compassion et mettre en évidence les forces que les élèves mettent à profit malgré les adversités auxquelles ils sont confrontés.

Les objectifs de cet atelier sont les suivants :

  1. Différencier les problèmes de santé mentale de la santé mentale positive ;
  2. Comprendre l’apport des approches du trauma complexe et des événements de vie négatifs stressants à l’intervention auprès des élèves ;
  3. Identifier les obstacles et facilitateurs à une intervention positive et sensible par la présentation d’exemples et contre-exemples dans la manière d’intervenir auprès des élèves.

Conférencier : Carl Bouchard, Professeur et psychoéducateur

Carl Bouchard possède un doctorat en psychologie de l’Université de Montréal et il est professeur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) depuis 2008. Il est également membre de l'Ordre des Psychoéducateurs et Psychoéducatrices du Québec (OPPQ).Il enseigne au niveau universitaire depuis près de 25 ans et a développé une expertise dans le domaine des troubles de la santé mentale chez l’enfant et l’adolescent. Il collabore à plusieurs projets de recherche concernant la gestion efficace des comportements et des apprentissages ainsi que l’impact du milieu scolaire sur la santé mentale des élèves.


E - 6 Mieux comprendre pour mieux aider: comment appuyer les élèves selon une approche anti-raciste en milieu scolaire? (M-12)

Cet atelier sert à sensibiliser le personnel scolaire quant aux besoins et aux défis qui touchent davantage les élèves visiblement afrodescendants. Ce contexte d’échange vise à susciter une prise de conscience sur l’impact positif que nous pouvons avoir dans notre sphère d’influence dans une perspective anti-raciste. Tout au long de l’atelier, l’accent sera mis sur l’apport qu’une pratique anti-raciste peut avoir sur le bien-être et le parcours scolaire des élèves, tant sur le plan personnel que social. Pour ce faire, des pistes de réflexion, des outils et des ressources seront partagés en vue de favoriser un contexte d’apprentissage plus juste et équitable. 

Conférencier et conférencière : Alain Vixamar, Travailleur social et Arnise Louissaint, Travailleuse sociale

Alain Vixamar est un travailleur social qui se situe à l’intersection de l’éducation, de la justice sociale et du développement personnel, en tant que champ d’intérêt. Antérieurement, il a travaillé au Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), à la Cité collégiale et à la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Il détient une maîtrise en service social de l’université d’Ottawa, un baccalauréat en psychoéducation de l’université du Québec en Outaouais (UQO) et un diplôme en technique policière du Collège Algonquin. Il compte à son actif plus de 16 ans d’expérience en intervention psychosociale et ce, plus particulièrement dans les domaines de la santé mentale, de la sécurité publique et en employabilité. Dans sa pratique quotidienne, Alain préconise une perspective systémique ainsi qu’une approche axée sur les solutions. Sa plus grande passion est de cultiver le pouvoir d’agir et la résilience chez ceux et celles qui vivent des difficultés multiples afin que ces derniers et dernières puissent atteindre leur plein potentiel.

Arnise Louissaint est une travailleuse sociale passionnée de la justice sociale. Elle oriente ses interventions vers la prise en compte individuelle des processus inconscients qui guident et affectent les relations des individus avec eux-mêmes et leur collectivité.  Depuis 2016, elle est travailleuse sociale au  sein du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est avant d’intégrer depuis quelques mois son équipe d’équité et d'éducation inclusive (EEI). À la clinique externe de santé mentale et psychiatrique de Niagara, elle a contribué dans l’amélioration de l’accessibilité des services de santé mentale aux francophones de cette région. Bien avant d’immigrer au Canada, Arnise Louissaint a œuvré dans plusieurs organismes de défense de droits et de coopération internationale, dont OXFAM Grande-Bretagne et la Mission de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies en Haïti. Elle est détentrice d’une maîtrise en travail social de l’Université d’Ottawa et d’un diplôme de baccalauréat de Institut National d'Administration de Gestion et des Hautes Études Internationales (INAGHEI)  de l’université d’État d’Haïti.   


E - 7 La pleine conscience et votre cerveau, comment cette pratique influence-t-elle le développement de la métacognition, de l’autorégulation et le contrôle de l’attention? (M-12)

Arrêtez de ruminer! Venez voir comment votre cerveau fonctionne en état émotionnel et de stress ainsi que comment il enclenche l'alarme inhibiteur des fonctions exécutives. De plus vous verrez comment la pleine conscience vient désenclencher cette alarme interne. Cette pratique prédispose l’élève à une meilleure concentration, un apprentissage accru et à un apaisement de son état émotionnel,  facilitant le développement d'interactions sociales plus satisfaisantes.  Découvrez comment la pleine conscience peut s’intégrer avec le curriculum.      

Conférencières : Geneviève Bérubé, TES en bien-être et sécurité, Nathalie Joly, TES en bien-être et sécurité et Nicole Ngono Essindi, TES en bien-être et sécurité.

Geneviève Bérubé est technicienne en éducation spécialisée et travaille au service pédagogique volet bien-être et sécurité des élèves du Cepeo. Elle compte plus de 22 ans d’expérience avec des clientèles variant de la petite enfance à la délinquance en passant par les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme de tous les âges. Mme Bérubé détient un baccalauréat en psychoéducation et a travaillé tant au sein d’organismes communautaires, institutionnelles que scolaires.

Nathalie Joly est technicienne en éducatrice spécialisée pour le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario. Ayant œuvré pendant plus de 29 ans, auprès des élèves en difficulté et du personnel scolaire dans les écoles des niveaux élémentaire et secondaire.  Mme Joly occupe depuis dix ans un poste centralisé au service éducatif, volet BES où elle offre des ateliers multiples et des formations en misant sur la bienveillance, la sécurité et le bien-être de la communauté scolaire.
Ces deux dames travaillent depuis trois ans en collaboration avec la leader du CEPEO, à la mise en œuvre de la stratégie de la santé mentale dans les écoles et à la création de ressources en lien avec celle-ci, pour leur communauté scolaire.  Elles ont aussi été formé par Mme Lise Duguay M.A. Counselling psychothérapeute, en pleine conscience,  basée sur le programme Mindfulness-Based Stress-Reduction.  
Nicole Ngono Essindi est technicienne en éducation spécialisée et travaille au service éducatif, volet bien-être et sécurité des élèves du Cepeo, depuis 2019. Elle œuvre au service de l’enfance en difficulté et du personnel scolaire depuis 2016. Son positivisme contagieux est un atout au sein de la communauté scolaire. Mme Ngono Essindi anime les ateliers/formations en bien-être et sécurité des élèves dans les différentes écoles primaires et secondaires du CEPEO. Elle aime relever les défis et elle est passionnée par les histoires sur la neuroscience.
Ces trois formatrices détiennent une certification du centre d’étude sur le stress humain de Montréal pour les programmes déstresse et progresse, surf ton stress, destination cerveau et mon fantastique cerveau, offert par Mme Sonia Lupien, neuroscientifique, professeure titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et directrice du Centre d'études sur le stress humain de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal.